FANDOM


Soldat 76, de son vrai nom Jack Morrison, fut l'un des premiers héros de l'organisation Overwatch. C'est aujourd'hui un justicier solitaire qui cherche à découvrir les raisons de la chute d'Overwatch.

Biographie Modifier

« Nous sommes tous des soldats, désormais. »

Jack Morrison naquit au cœur de l'Indiana rural, d'une famille d'agriculteurs comme en compte tant cet état. Les personnes l'ayant connu jeune le décrivent comme un humble fils de paysan, mais la plupart s'accordent sur le fait qu'il ne fut jamais destiné à passer son existence au sein de cette douce campagne, si tranquille et semblant être hors l'évolution du vaste Monde extérieur. A l'âge de 18 ans, il quitta l'exploitation familiale afin d'accomplir son service militaire. Il avait prévu initialement de ne rester que durant la période réglementaire avant de regagner la ferme de ses parents; mais son projet ne put se réaliser comme prévu et son destin le guida vers ce qui devait être sa raison même de vivre.

En effet, constatant ses aptitudes exceptionnelles au métier de soldat, son sens éthique rare et son courage, ses supérieurs décidèrent de l'inscrire aux présélections du "Programme de Renforcement de Soldats" ("Soldier Enhancement Program"), organisé pour la première fois par le Département de la Défense des États-Unis. Ce programme révolutionnaire a été lancé à l'époque pour constituer une force armée suffisamment solide capable d'endiguer la Première Crise Omnique, le soulèvement des robots à travers le Monde entier. Jack Morrison passa les tests avec succès et prit part à ce programme en compagnie des éléments les plus brillants venus du pays tout entier. Parmi eux, se trouvait Gabriel Reyes, un soldat plus expérimenté et hautement respecté par ses pairs. En dépit de leurs différences culturelles (Reyes étant originaire de Los Angeles), Morrison et Reyes devinrent amis, pour le meilleur et pour le pire....

Au moment de la création d'Overwatch, deux éléments du programme étasunien étaient censés prendre part à la toute première équipe d'intervention; celle qui serait envoyée en urgence aux quatre coins du Globe, aux endroits où la situation était la plus critique pour l'Humanité. C'est ainsi que Morrison et Reyes rejoignirent l'organisation, et formèrent aux côtés d'Ana Amari, Reinhardt Wilhelm et Torbjörn Lindholm l'équipe qui arrêterait enfin la progression Omnique. Le commandement de cette section d'élite échoua à Gabriel Reyes. Bien qu'à terme, leur mission s'avéra être un succès, ce fut Morrison qui se révéla comme étant l'élément moteur du groupe. Contrairement à Reyes, c'est lui qui parvint le mieux à fédérer toutes ces individualités derrière lui (parfois conflictuelles), à rendre le collectif cohérent et ainsi en extraire toute la force nécessaire à l'accomplissement de leur tâche titanesque. Ainsi, d'après la sous-secrétaire générale de l'ONU de l'époque Gabrielle Adawe : "J'ai moi-même eu des doutes quant à la réussite de la mission d'Overwatch. Mais Morrison ne renonça pas. Il ne fit pas que répondre à nos attentes sur ce que Overwatch et ses agents pouvaient accomplir, il les transcenda.". Après la fin de la Première Crise Omnique, Morrison fut promu Commandant des Opérations en lieu et place de Reyes (lui-même muté à un autre poste moins prestigieux), comme récompense de sa valeur. Cette décision eut pour malheureux effet de créer une profonde rupture entre les deux hommes, ce qui, à terme, amènera à une fin dramatique.

Au cours du mandat de Morrison, l'organisation Overwatch (désormais publique) connut une grande période de prospérité. Le Monde entier célébrait ses glorieux héros, mais aucun autant que le Commandant Jack Morrison. Il était devenu la figure emblématique de la libération aux yeux de tous, symbole d'espoir, l'incarnation même d'Overwatch. Toute une génération grandit avec lui comme modèle; et lui-même possédait une vision tout à fait optimiste pour l'avenir de l'Humanité. Malgré cela, il demeurait disponible auprès de ses proches et continuait à former de nouveaux agents, en leur inculquant toujours les principes fondamentaux d'Overwatch. Mais cette ère faste ne dura pas éternellement. Environ 20 ans après la fin de la Première Crise Omnique, l'organisation fut terriblement ébranlée par une série d'accusations accablantes : corruption, non-respect des Droits de l'Homme, prolifération d'armements, échecs de missions secrètes de haute importance.... En conséquence, l'ONU entama une procédure judiciaire de grande envergure afin d'éclaircir ces allégations. Il était bien probable que ces enquêtes pouvait amener à la dissolution de l'organisation si elles s'avéraient concluantes (ne serait-ce qu'en partie). Mais un autre évènement bien plus tragique allait plonger Overwatch dans l'abysse.

Alors que les enquêtes suivaient leurs cours, le Quartier Général d'Overwatch situé à Zürich (Suisse) fut presque entièrement détruit par une terrible explosion. Malgré les affirmations de l'ONU, la déflagration n'avait rien d'accidentel et Jack Morrison et Gabriel Reyes figuraient parmi les nombreuses victimes. A la vérité, cet évènement n'était que le point d'orgue de la guerre interne que se livraient Morrison et Reyes depuis des années dans la quête de la plus grande influence. Cette opposition a finalement abouti à un conflit armé entre les deux camps au sein même de leurs locaux, jusqu'à la destruction mutuelle des deux antagonistes (ainsi que de ceux qui n'avaient rien à voir avec ceci). Des archives classées permirent de mieux comprendre l'état de la situation avant le drame. Selon le Dr. Angela Ziegler, elle aussi agent d'Overwatch : "Après la promotion de Morrison en tant que Commandant des Opérations, sa relation avec Reyes a profondément changé. A mesure que le temps passait, la tension entre eux devenait de plus en plus prononcée. J'ai essayé d'arranger les choses. Nous avons tous essayé. Mais quand les liens les plus étroits se déchirent, tout ce que vous pouvez espérer est de rester hors du feu de l'affrontement.". On apprit en outre que le Commandant Morrison tentait coûte que coûte de maintenir ensemble tout ce qui restait d'Overwatch afin de garder un infime espoir de faire survivre l'organisation à la série de procès, dont il était persuadé qu'il s'agissait d'un coup monté (de l'extérieur, cette fois). En dépit du fait que le corps de Jack Morrison ne fut jamais retrouvé sur le site de Zürich (chose très étonnante), il eut tout de même droit à une cérémonie funéraire officielle au Cimetière National d'Arlington, en Virginie (États-Unis).

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En effet, la révélation de la mystérieuse disparition du corps de Jack Morrison laisse la porte ouverte à une éventuelle alternative quant à la mort de ce dernier. Ceci expliquerait notamment la série d'attaques et de braquages de haut vol menés contre les sièges sociaux de plusieurs institutions financières, ainsi que sur les sites d'anciennes bases d'Overwatch aujourd'hui désaffectées et sécurisées, où d'importants stocks d'armes et de munitions ont pourtant été dérobés. Les autorités refusent pour le moment de s'exprimer sur l'identité réelle du principal suspect, ce pseudo-justicier masqué, communément appelé "Soldat 76". Les témoins de ses intrusions sur les anciennes bases d'Overwatch évoquent un individu expert dans le domaine des opérations sous couverture. De plus, les enregistrements sur place montrent une grande similitude entre le Soldat 76 et le Commandant Morrison lors de sa dernière apparition publique. De nombreux observateurs et spécialistes sur les causes (cachées ?) de la chute d'Overwatch affirment le Soldat 76 est avant tout motivé par le but d'éclaircir les circonstances de cette chute, qui aurait pu être programmée par des entités extérieures (d'où l'origine des procès ?), et peut-être de mettre au jour une éventuelle conspiration....

Mais on peut rester sceptique à propos de l'hypothèse selon laquelle le Soldat 76 serait effectivement Jack Morrison. Ses dangereuses activités, sa volonté de mettre en péril la vie d'innocents montre qu'il n'est pas guidé par de nobles intentions. On pourrait même imaginer qu'il s'agisse d'un criminel au service de réseaux internationaux, qui terroriseraient des citoyens innocents en temps voulu.

Finalement, c'est sur la tombe vide du Commandant Morrison que l'énigme trouve sa réponse. Le Soldat 76 n'est plus ce héros qui a inspiré une génération toute entière. Ce héros ne cacherait pas ses cicatrices derrière un masque. Ce héros ne volerait pas d'armes et ne poserait pas de bombes alors que le Monde souffre encore de la guerre. Ce héros, il est enterré ici même. Tout ce qu'il en reste est l'ombre qui n'aura de cesse de traquer les responsables de la fin d'Overwatch, elle-même traquée dans une chasse à l'homme globale. Et à terme, de placer les coupables sous le glaive impitoyable de la Justice. Alors cette ombre, le Soldat 76, aura enfin trouvé le répit dans cette autre existence.

Capacités Modifier


Icon-ability.1rgg3.png FUSIL À IMPULSIONS

Le fusil à impulsions entièrement automatique du soldat 76 reste particulièrement stable lorsque ce dernier vide son chargeur.

Icon-ability.0lIpu.png
ROQUETTES LX

Le fusil à impulsions du soldat 76 tire plusieurs petites roquettes à la fois. L’explosion des roquettes inflige des dégâts aux ennemis dans une petite zone.

Icon-ability.3Z7r3.png
SPRINT

Qu’il ait besoin de fuir les tirs ennemis ou de revenir au combat rapidement, le soldat 76 peut foncer droit devant lui. Toute action autre qu’une course vers l’avant met fin à son Sprint.

Icon-ability.15sWh.png
CHAMP BIOTIQUE

Le soldat 76 pose au sol un émetteur biotique. L’énergie ainsi projetée soigne 76 et ses équipiers qui se trouvent dans le champ d’action.

Icon-ability.22mXA.png
VISIÈRE TACTIQUE

La visière tactique de localisation du soldat 76 « verrouille » la menace la plus proche de son viseur. Si un ennemi quitte son champ de vision, le soldat 76 peut rapidement changer de cible.

Médias Modifier

Vidéos Modifier

Les capacités du Soldat 76 dans Overwatch FR01:44

Les capacités du Soldat 76 dans Overwatch FR

Références Modifier

Site officiel - Soldat 76

http://overwatch.wikia.com/wiki/Fading_Glory:_On_the_Trail_of_Jack_Morrison

Héros dans Overwatch
Attaque
Genji icon.png
McCree icon.png
Pharah icon.png
Faucheur icon.png
Soldat76 icon.png
Sombra icon.png
Tracer icon.png
Défense
Bastion icon.png
Hanzo icon.png
Chacal icon.png
Mei icon.png
Torbjörn icon.png
Fatale icon.png
Tank
DVa icon.png
Orisa icon.png
Reinhardt icon.png
Chopper icon.png
Winston icon.png
Zarya icon.png
Soutien
Ana icon.png
Lúcio icon.png
Ange icon.png
Symmetra icon.png
Zenyatta icon.png

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard